05-2017

Un régime sain et efficace


Le sucre a été le premier ennemi mis en cause, avant la graisse. Les derniers ennemis sont les hydrates de carbone. En résumé, des tas de choses sont supposées vous faire grossir. Les nouveaux régimes se suivent au rythme des nouvelles recherches des nutritionnistes.  Ces études poussent les diététiciens à formuler des affirmations, parfois audacieuses, concernant ce que nous devrions, ou pas, manger et boire. Ce faisant, ils favorisent aussi les doutes. Tentés par des slogans du genre « perdez cinq kilos en dix jours » ou « mangez ce que vous voulez tout en perdant du poids »,  beaucoup décident de suivre des régimes invraisemblables, en adhérant à des régimes très stricts ou en suivant des « traitements miracles ». 



Après un certain temps, ils se rendent compte que perdre du poids est plus facile que de maintenir le poids atteint.



C’est le fameux effet yo-yo. Le régime terminé, il ne faut pas longtemps pour reprendre les kilos perdus, et parfois dépasser le poids constaté au début du régime. Une perte de poids n’est efficace et durable qu’au terme d’un régime sain et équilibré.



Il faut aussi se méfier des innombrables idées fausses concernant l’alimentation et les régimes :



1. Le sport sculpte votre silhouette et vous permet de gommer les zones problématiques



Malheureusement, ce n’est pas le cas. Perdre du poids et sculpter sa silhouette sont deux choses différentes !



Notre préoccupation est l’équilibre entre le nombre de calories dépensées et l’apport calorique. Quiconque désire être en bonne santé ou améliorer sa santé a évidemment raison de faire du sport. Si effectivement le sport peut améliorer la silhouette, il ne sera pas la panacée dans la lutte contre le surpoids.  En outre, le succès dépendra du type de sport pratiqué. Par exemple, l’haltérophile vous permettra incontestablement de dessiner vos muscles et de sculpter votre corps mais ne vous aidera en aucun cas à maigrir, d’autant plus que les muscles sont plus lourds que la graisse.   



Les sports d’endurance comme le jogging, la natation, le roller ou patinage en ligne, le fitness ou les sports d’équipe comme le volleyball, sont préférables lorsqu’il s’agit de perdre du poids, car la dépense d’énergie (calories) est plus élevée.



Dans tous ces sports, la consommation calorique est supérieure à l’apport calorique. Toutefois, il faut rester réaliste et ne pas se bercer d’illusions. En effet, les gens qui pratiquent du sport ne dépensent pas autant d’énergie qu’ils le pensent. Par exemple, une demi-heure de jogging ne permet pas de perdre plus que les calories absorbées avec une barre de chocolat.



2. Manger la moitié de ses rations alimentaires vaut tous les régimes



On pourrait y croire et cela semble une bon moyen de résoudre le problème. Mais si nous divisons nos repas par deux, nous risquons de ne pas consommer suffisamment de vitamines et de fibres, qui, de manière générale, sont déjà parfois insuffisantes dans notre alimentation courante.



3. Les produits « light » réduisent notre apport calorique



« Produits à faible teneur en graisse » ou « produits de régime », quelle que soit l’appellation des innombrables produits light, ils laissent tous supposer qu’ils nous permettent de mincir sans avoir faim. Ce n’est pas vrai ! La plupart de ces produits contiennent effectivement peu de calories, mais ne parviennent pas toujours à nous laisser une sensation de satiété. Nous en mangeons donc plus pour être rassasié. « Faible teneur en graisse » ne veut pas nécessairement dire peu de calories, car une faible teneur en graisse est souvent compensée par une augmentation de sucre. Quant aux édulcorantsqui remplacent le sucre, ils nous rendent encore plus voraces. En effet, notre corps est trompé en pensant qu’il reçoit du sucre et produit donc de l’insuline, ce qui provoque une baisse du taux de sucre dans le sang et déclenche une sensation de FAIM !



4. Dissocier les protéines et les hydrates de carbone nous fait maigrir



La théorie selon laquelle nous ne pouvons digérer simultanément les protéines et les hydrates de carbone et, qu’en conséquence, ils devraient être consommés séparément, a été réfutée par les scientifiques. Toutefois, dans une certaine mesure, suivre une telle théorie peut paraître logique, dans le sens où nous consommons ainsi moins de viande et de graisses en les remplaçant par des légumes et des produits complets.  



5. Supprimer le dîner aide à perdre du poids



 



Si ce système est suivi de manière correcte, il peut être efficace et permettre de perdre du poids. Mais il est essentiel de boire après 17 heures (par exemple des thés ou infusions sans sucre, de l’eau minérale ou encore des bouillons de légumes).  Pour éviter les fringales, il est indispensable d’avoir une alimentation variée et nourrissante en journée, pour que le corps reçoive suffisamment de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments.



6. Le sucre fait grossir



Le sucre seul ne fait pas grossir. Comme toujours, c’est une question d’équilibre entre l’apport calorique et l’énergie dépensée. Il est important de se rappeler que le sucre joue un rôle déterminant en fournissant de l’énergie à notre cerveau. Un régime « sans sucres » est quasi impossible, étant donné que le sucre se retrouve dans presque tous les aliments, même si ce n’est que sous forme d’amidon.



7. La graisse fait grossir



C’est faux aussi, et nous avons besoin de graisse pour vivre. Notre corps ne peut assimiler les vitamines A, D, E et K sans graisse. Il faut toutefois éviter les graisses saturées (présentes par exemple dans certaines viandes et saucisses) car elles augmentent le taux de lipides. Préférez les graisses insaturées, que l’on trouve en particulier dans l’huile d’olive et l’huile de carthame, les poissons (en particulier le saumon et le maquereau) et dans les avocats. L’apport de graisse quotidien recommandé pour un adulte varie de soixante à quatre-vingts gramme.  



Si vous suivez les conseils suivants, vous n’aurez pas besoin de dépenser des fortunes en coupe-faims :



Lorsque votre apport énergétique (sous forme de calories) excède votre dépense d’énergie, les calories excédantes sont stockées dans vos cellules adipeuses. Pour votre bilan énergétique, peu importe que les calories proviennent des protéines, de la graisse ou des hydrates de carbone.



Il importe d'adopter une façon raisonnée de perdre du poids, et cela suggère que tout commence dans la tête. Demandez-vous pourquoi vous voulez maigrir, car seule une réelle motivation garantira le succès de votre régime.



Donnez-vous des objectifs réalistes, pour que vous puissiez rapidement célébrer les petits succès tout au long de votre effort.



Demeurez à l'affût des graisses cachées dans les aliments et optez pour les produits laitiers à faible teneur en graisse (yaourt, quark) et  les viandes cuites (blanc de poulet, jambon).



Utilisez les graisses de première qualité



Un régime riche en fibres pour aidera à ne pas avoir faim. Beaucoup de légumes contiennent un taux élevé de fibres.  



Bougez ! Le sport seul n’éliminera pas les kilos superflus mais, dans tous les cas, il sera bénéfique pour votre santé !


copyright 2010 - amigos | Clauses légales